Eric Bocquet

S’inscrire à l’infolettre :

“Pognon de dingue”

Publié le 6 juillet 2018
Voir l'article sur le site d'origine :
http://ericbocquet.fr/actualite/article/pognon-de-dingue

Les petites phrases et formules les plus diverses fourmillent au quotidien dans le microcosme politicien, à une époque où la communication prend trop souvent le pas sur le fond. Le Président de la République eut cette formule, il y a quelques temps, savamment « fuitée » par ses conseillers en com' afin de tester l'opinion.

On pensera peut-être que M. Macron pointait les faramineux profits accumulés par les entreprises, eh bien non, pas du tout, il visait en fait l'argent dépensé par le pays pour « aider » les plus pauvres, les fameuses « aides sociales ». Et pourtant, il aurait pu, et sans doute dû, commenter les brillants résultats du CAC 40 obtenus depuis un an. Jugez-en.

En une année, le CAC 40 et ses grandes entreprises ont gagné près de 5% de chiffres d'affaires. Parmi les autres indices de bonne santé économique, la hausse des profits et le retour en grâce des entreprises françaises sur le marché européen, une première en douze ans. Un sacré bémol cependant, une baisse inédite des investissements. Au total, les résultats nets s'élèvent à 94 milliards d'euros, soit 17 milliards d'euros de plus que l'an passé et des bénéfices comparables en valeur à ceux de 2007, qui s'élevaient à l'époque à 96 milliards.

Donc, 10 ans après la crise financière historique de 2008, tout va bien Madame la Marquise ! Les sociétés françaises du CAC 40 ont enregistré 4% de marge supplémentaire entre 2016 et 2017 pour atteindre 1306 milliards de chiffres d'affaires. Ça fait quand même plus du quadruple du budget annuel de la nation ! De la même façon, les profits générés par les entreprises ont atteint un niveau comparable à la situation d'avant crise, et fait un bond de 22% par rapport à l'année 2016 : Sanofi, Arcelor Mittal, LVMH, Airbus ou encore Engie en tête.

Mais le hic, il est dans la baisse historique de l'investissement, moins 15% en un an ! Le chiffre a de quoi faire peur… Mais alors, le ruissellement tant attendu ? Ça ne ruisselle pas, ça s'évapore… mais c'est vrai qu'avec la chaleur qu'il fait aux Îles Caïmans ou aux Bermudes, on ne s'étonnera pas. Le montant total des dividendes à distribuer en 2018 au titre des résultats de 2017 atteint 47 milliards, soit une hausse de 1 milliard par rapport à l'an passé.

Mais franchement, les cocos, vous radotez. Oui mais Monsieur Macron, ce montant est un record depuis 2006.

Partenaires

‹
›

Recevoir l'infolettre :

Parti Communiste Français
Fédération du Nord

18 rue Inkermann
BP 1233 59000 Lille
Tél : 03.20.63.08.08