Loos - Haubourdin

S’inscrire à l’infolettre :

"TAISEZ-VOUS… OU AGISSEZ"

Publié le 18 octobre 2019

KURDES : « NE DÉNONCEZ PLUS, ET SURTOUT PAS AVEC VIGUEUR,

TAISEZ-VOUS… OU AGISSEZ » 

Can Dündar, Journaliste turc.

« Les Turcs ont une sollicitation à faire auprès des gouvernements des pays occidentaux : s’il vous plaît, pendant un bon bout de temps, ne “dénoncez” plus rien ! Et surtout pas “avec vigueur” ! Car, quand vous tapez sur votre clavier d’ordinateur pour dénoncer quelque chose, vous pensez que vous avez fait ce qu’il fallait… Or, nous, nous sommes fatigués de savoir qu’en condamnant un méfait par un message quelconque, vous avez l’impression d’avoir accompli votre devoir.

Erdogan a lancé une offensive en Syrie car il est politiquement et économiquement dans l’impasse, il souhaite établir le diktat d’un seul homme et, très probablement, éviter la création d’un État kurde. Cette action est “dénoncée avec vigueur” par tous les gouvernements européens, y compris la France.

Mais qu’est-ce qu’ils croient ? Qu’une fois condamnée par eux, l’opération en cours va s’arrêter comme quand on coupe quelque chose avec un couteau ? Que les civils qui ont perdu la vie ressusciteront ? Que les membres de l’organisation dite de l’“État islamique” (EI), échappés de leurs geôles, vont y retourner ? Et qu’Erdogan va s’excuser ? 

Bien sûr que non. Ils savent très bien que le chantage d’Erdogan – “Si vous me dénoncez, je vais ouvrir les frontières et vous allez vous trouver avec 3 millions et demi de réfugiés chez vous” – est bien plus efficace que quelques messages de protestations. Et que, face à ce chantage, l’Europe ne dit rien d’autre qu’un vague : “Cela serait mieux de ne pas faire ce que vous faites.”

La France annonce qu’elle arrête de vendre des armes à la Turquie. En recevant les représentants des zones autonomes du nord et de l’est de la Syrie, Macron avait promis de les soutenir militairement. Imaginez un moment ce qui se passe actuellement sur le front nord de la Syrie : les soldats turcs et les combattants kurdes se tirent dessus avec des armes françaises.! 

“Nous dénonçons avec vigueur”, dites-vous.

 Ne dites rien.»






Article original rédigé par pcf loos/haubourdin et publié sur PCF Loos/Haubourdin
Reproduction interdite sans autorisation

Partenaires

‹
›

Recevoir l'infolettre :

Parti Communiste Français
Fédération du Nord

18 rue Inkermann
BP 1233 59000 Lille
Tél : 03.20.63.08.08