Lettre ouverte adressée au Président de la C.U.D (communauté urbaine de Dunkerque), ainsi qu’aux maires du secteur et à l’ensemble des élu-e-s locaux. 

“Mesdames et Messieurs les maires de la communauté urbaine de Dunkerque,

Les communistes se réjouissent qu’actuellement il y a un formidable élan de solidarité de la population, auquel nous participons en faveur des réfugiés ukrainiens et la mise à disposition de votre part des moyens pour la concrétiser dans les communes.

Alors qu’en été 2021 dernier, vous étiez peu nombreux à vouloir aider et accueillir les réfugiés afghans fuyant la barbarie des talibans et aujourd’hui vous êtes tous activement mobilisés pour secourir les réfugiés ukrainiens fuyant la barbarie de Poutine.
Nous en sommes d’ailleurs étonnés puisqu’à notre connaissance seul le maire de Grande Synthe agit à la fois sur le terrain et politiquement. Néanmoins nous sommes ravis de constater ce changement dans vos politiques municipales concernant la question des réfugiés.

Mais, vous n’êtes pas sans savoir que sur notre beau littoral dunkerquois, il y survit depuis plusieurs années des êtres humains qui sont régulièrement déplacés de camps indignes en camps indignes.
Actuellement aux abords du site de la Société Dunkerquoise de Manutention et de Transit Fluvial, à côté du Pont à Roseaux, des hommes et des femmes survivent dans un camp ignoble : ils dorment dans des tentes posées sur la boue au milieu des rats et des déchets sous l’étroite surveillance de dangereux passeurs armés.
Ces conditions de vie ne sont pas des conditions d’accueil dignes du pays des Lumières. 

De plus, les élans de solidarité citoyenne envers ces malheureux ne sont pas salués et encouragés, au contraire ils sont stigmatisés et découragés comme nous avons pu tristement le constater avec la mise en place d’immondes blocs de béton empêchant
l’accès de véhicules humanitaires sur ce lieu de vie. Blocs de béton retirés depuis après
les protestations immédiates des associations qui aident ces réfugiés.

Ce devoir d’humanité que vous avez aidé à mettre en place en faveur des ukrainiens se
doit de l’être aussi pour les autres populations migrantes sur notre littoral.

TOUS CITOYENS DU MONDE, LES MÊMES DROITS POUR TOUS !

C’est pourquoi, nous communistes du Dunkerquois espérons que vous agirez, cette
fois-ci, collectivement afin de tout mettre en œuvre pour que l’ensemble des populations
en exil soient accueillies dignement par l’ouverture de lieux d’ accueil sur notre littoral
cogérés par l’État et le milieu associatif.
Il n’est pas tolérable de rester silencieux sur le sort d’hommes, de femmes et d’enfants
laissés dans un camp honteux à la merci des passeurs.”

Pour la section du PCF Dunkerque-Littoral, 
Benjamin Varenterghem