Il faut indexer les salaires sur l’inflation ! – Mobilisation du 10 novembre

Aujourd’hui, jeudi 10 novembre 2022, nous étions des dizaines de milliers dans la rue pour réclamer la hausse générale des salaires et des pensions.

Nous réclamons, comme d’autres organisations, à l’instar de la CGT, l’indexation des salaires sur l’inflation. 
En effet, nous subissons depuis de nombreux mois une hausse générale des prix, qui touche avant tout les produits de première nécessité : l’alimentation, l’énergie, les carburants, les transports… Pendant ce temps là, le capital se porte bien et les grandes entreprises du CAC 40 battent des records de versement de dividendes à leurs actionnaires !

Pendant ce temps, le gouvernement nous appelle toutes et tous à la sobriété, à faire attention au chauffage, etc. Alors que de l’autre côté, de nombreuses entreprises se gavent en spéculant sur les prix et/ou en pratiquant l’évasion fiscale, qui représente tout de même environ 80 milliards d’euros de perte pour l’Etat chaque année ! On peut en financer des réformes progressistes avec tout cet argent…

Prenons l’exemple de l’entreprise Amazon.  C’est 121 milliards de bénéfices en 2021 en Europe. Pourtant, loin de participer à la richesse des territoires dans lesquels il s’implante, le géant américain prend soin de s’exempter d’un maximum de ses responsabilités fiscales et sociales.
Ainsi, sa stratégie « d’optimisation » lui permet de ne pas payer un centime d’impôt sur le sol français. Pire encore, l’entreprise touche des aides publiques pour des créations d’emplois qui n’en sont pas.

Les prix augmentent, les capitalistes se gavent, mais les salaires ne suivent pas !

Il est à rappeler également que l’inflation est la même pour tout le monde : lorsque quelle augmente, la perte du pouvoir d’achat est plus importante en bas de l’échelle des salaires.

Nous sommes pour le SMIC à 2000€ brut, avec dans le même temps une augmentation générale des salaires, ainsi que le retour à l’échelle mobile des salaires, mécanisme d’indexation des salaires sur les prix, et de redistribution équitable de la création de richesse ! 

 

S'inscrire à la NewsLetter