La presse communiste

 

Liberté Hebdo

Liberté Hebdo, c’est la poursuite de L’enchaîné : un journal né dans les combats de la Libération et de la Résistance face au nazisme. Liberté Hebdo, c’est aussi la poursuite de Liberté, quotidien des travailleurs et des luttes sociales dans le Nord pendant près de 70 ans. Aujourd’hui, c’est un journal hebdomadaire qui couvre l’actualité de gauche et communiste dans les Hauts-de-France. Le journal est disponible tous les vendredis en kiosque et en PDF sur internet.

L’Humanité

Quotidien fondé en 1904 par Jean Jaurès. Il devient en 1920, lors de la création du PCF, l’organe central du Parti.
Le journal est suspendu en 1939 mais continue de paraître dans la clandestinité. De nombreux journalistes de sa rédaction périrent dans la lutte contre l’occupant nazi, comme Gabriel Péri, député de Seine-et-Oise, responsable de sa rubrique internationale, qui fut fusillé le 15 décembre 1941 au Mont Valérien. Il reparait librement à partir du 21 août 1944, à la suite de la Libération de Paris, sous la direction de Marcel Cachin, qui l’aura dirigé de 1918 à 1958. L’Humanité n’est plus sous la tutelle officielle du parti depuis 1999. Les militants participent activement à sa diffusion.
L’Humanité est l’un des premiers titres à lancer son site web.
L’Humanité Dimanche est un suplémepnt hebdomadaire de l’Humanité qui paraît le jeudi. Son directeur est le même que celui de L’Humanité, mais sa rédaction est différente.
De nombreuses formules éditoriales jalonnent l’existence du titre.

Cause commune

C’est la revue d’action politique du PCF. Aller au-delà des apparences pour mieux comprendre et agir plus efficacement ; suivre les élaborations et les décisions du Parti communiste ; préparer des initiatives militantes efficaces : Cause commune, c’est tout cela et plus encore. La revue donne la parole aux communistes mais aussi aux chercheurs et artistes de tous horizons. Ils font le point des débats et nous emmènent au-delà des sentiers battus de l’idéologie dominante.

 

Economie et politique


Economie & Politique est la revue marxiste d’économie du Parti communiste français depuis 1954.
Depuis sa création, elle a joué un rôle très important dans l’élaboration par le PCF d’analyses et de propositions révolutionnaires, avec la nécessaire autonomie que l’élaboration nécessite. Elle a été un creuset où se sont développées, dans le débat, des analyses de la réalité du capitalisme auquel nous sommes confrontés, la théorie du CME, celle de sa crise, l’intervention dans la gestion des entreprises avec de nouveaux critères, jusqu’à s’appuyer sur la théorie néomarxiste de l’école de la régulation systémique fondée par Paul Boccara. Son originalité, aujourd’hui comme hier, est de lier en permanence recherches théoriques et plein engagement dans les luttes politiques et sociales.
À ce titre, Économie&Politique bénéficie des contributions de plus de 400 chercheuses et chercheurs, syndicalistes, responsables politiques, beaucoup étant tout cela à la fois.

 

Progressistes

La revue Progressistes est un trimestriel articulant les enjeux du monde du travail, de l’environnement, et les avancées scientifiques et techniques.
Chaque numéro est organisé autour d’un dossier spécifique et des rubriques régulières en lien, plus ou moins distendu, avec l’actualité immédiate.
Nombre de ses articles font appel à des spécialistes dont les préoccupations vont bien au delà des seuls aspects purs de la science, de la technologie ou de la technique qu’on peut habituellement retrouver ailleurs.

 

La Terre

La Terre est un hebdomadaire français de sensibilité communiste qui s’intéresse au monde paysan. Fondé par Waldeck Rochet en 1937, il disparaît en 2015.
La Terre reparaît aujourd’hui. Elle devient une revue trimestrielle portant les combats pour le vivant. Elle est jumelée avec une plateforme numérique coopérative et l’organisation de forums et de débats.